Douleur

medicament La prise en charge de la douleur chez les chiens, les chats, les NAC et les gros animaux est une préoccupation constante, au sein de notre équipe d’AtlanticVet sur les sites de Niort et Benet.

En chirurgie, tous les animaux faisant l’objet d’une intervention, y compris celles qui peuvent sembler les plus « légères » comme les castrations ou les abcès sur les chats, reçoivent systématiquement en prémédication de la morphine et un tranquillisant ayant une action contre la douleur (alpha 2 agonistes), ainsi qu’un anti-inflammatoire (non stéroïdien le plus souvent, ou corticoïde).

L’anti-inflammatoire est poursuivi par voie orale pendant quelques jours pour les interventions importantes (chirurgies abdominales, chirurgies osseuses ou articulaires…).

Pour les interventions les plus douloureuses, ou en cas de blessure délabrante, en plus des anti-inflammatoires, des antidouleurs plus puissants (à base de morphine) sont poursuivis en injections pendant l’hospitalisation, ou à la maison sous forme d’un « patch » qui diminue ou supprime la douleur pendant quatre jours.

D’autres types d’antalgiques peuvent également être administrés en comprimés, aussi longtemps que la douleur persiste. Ces différents traitements sont aussi utilisés en médecine, pour les affections douloureuses (pancréatite, gingivostomatite…) : par exemple, l’utilisation du patch de fentanyl est aujourd’hui parfois utilisé chez les chiens présentant un abdomen aigu suite à une pancréatite.